Distance de sécurité sur la route : comment la calculer ?

Par La rédaction
7 août 2020
Temps de lecture : 5 min

Respecter les distances de sécurité sur la route est un comportement au volant responsable. Certes, mais les critères à prendre en compte pour les appliquer sont nombreux. Vitesse de circulation, adhérence de la route, état du conducteur. Comment faire le calcul et savoir à quelle distance vous positionner par rapport aux autres véhicules ? Nous vous proposons une séance de rattrapage.

Pourquoi laisser une distance de sécurité ?

Saviez-vous que la sécurité routière estime à 1 à 2 secondes le temps de réaction d’un conducteur pour amorcer un freinage ?

C’est pour cette raison qu’il est primordial de maintenir une distance de sécurité entre votre véhicule et celui du conducteur qui vous précède sur la route, pour éviter une collision et un accident parfois grave.

Le saviez-vous ?

Selon le code de la route, un conducteur qui adopte une distance de sécurité insuffisante s’expose non seulement à une amende mais aussi à un retrait de points sur son permis de conduire : une amende d’un montant de 135 € et un retrait de 3 points. Il encourt aussi une peine complémentaire de suspension de son permis de conduire pour une durée de trois ans maximum.

Quelle est la distance de sécurité à respecter entre deux véhicules ?

La distance de sécurité est définie par le code de la route comme étant la distance que vous devez mettre entre le véhicule se situant devant vous et votre propre voiture. Elle doit correspondre au minimum à un délai de 2 secondes.

La distance de sécurité se calcule en multipliant le(s) chiffre(s) de la dizaine de votre vitesse par 6.

Par exemple :

  • Si vous roulez à 50 km/h, la distance de sécurité doit être de 5 x 6 = 30 mètres ;
  • Pour une vitesse de 130 km/h, vous devez laisser une distance de sécurité de 13 x 6 = 78 mètres.

Le saviez-vous ?

Il existe également une distance de sécurité « sur les côtés ». Ainsi, lorsque vous partagez la route avec des vélos ou des trottinettes électriques, vous devez respecter 1 mètre de distance en ville pour les doubler. Cette distance est élargie à 1,5 mètre hors agglomération.

Comment peut-on vérifier que l'on roule en respectant la distance de sécurité ?

Pour vérifier que la distance de sécurité est suffisante, choisissez un point fixe et attendez que le véhicule devant vous passe devant. Comptez ensuite s’il vous faut au moins deux secondes pour atteindre le même point.

À titre de repère, lorsque vous roulez à 130 km/h, la distance de sécurité sur autoroute correspond à 2 bandes blanches.

Le conseil de la rédac

Adoptez les bons réflexes sur la route. Au-delà de votre sécurité et celle des autres, maintenir la distance de sécurité réglementaire vous permet d'adopter une conduite plus souple, et donc de réduire votre consommation de carburant. Roulez malin et en toute sécurité !

Qu’est-ce que la distance d'arrêt (DA) et comment la calculer ?

La distance d’arrêt est égale à votre temps de réaction associée à la distance de freinage. Celle-ci augmente avec la vitesse.

D’autres conditions doivent évidemment être prises en compte dans le calcul de la distance d’arrêt comme l’adhérence du véhicule, la nature de la chaussée, l’état du conducteur, etc.

Cela étant dit, vous pouvez obtenir une approximation simple de la distance d’arrêt en fonction de votre vitesse et multipliant le chiffre des dizaines de votre vitesse par lui-même.

Plus concrètement, sur route sèche :

  • Si vous roulez à 50 km/h, la distance d’arrêt s’élève à 5 x 5 = 25 mètres ;
  • À 130 km/h, elle passe à 13 x 13 = 169 mètres.

Bon à savoir :

Pour connaître l’équivalent de ces distances de sécurité dans le cas d'une route mouillée, ajoutez à la distance obtenue sur route sèche la moitié du résultat. Par exemple, si votre vitesse s’élève à 80 km/h, la distance d’arrêt sur route mouillée est de 25 + (25/2) = 37,5 mètres.

Qu’est-ce que la distance parcourue pendant le temps de réaction (DPTR) et comment la calculer ?

La DPTR représente la distance parcourue entre le moment où vous identifiez un élément vous obligeant à freiner et celui où vous réalisez concrètement l’action.

Pour la calculer, c’est très simple, il vous suffit de multiplier le(s) chiffre(s) de la dizaine de votre vitesse par 3.

Par exemple, si vous roulez à 130 km/h, la DPTR est égale à 13 x 3 = 39 mètres.

Comment calculer la distance de freinage (DF) par temps de pluie ?

La distance de freinage correspond au nombre de mètres parcourus entre le moment où vous freinez et l’arrêt complet de votre voiture.

La formule mathématique pour la calculer est la suivante : DF = V²/(2gf).

  • V correspond à la vitesse ;
  • g représente la gravité ;
  • F est le coefficient d’adhérence de la route, il est compris en 0 et 1 (le coefficient moyen sur toute sèche est estimé à 0,7).

Une formule plus simple est disponible, basée sur la distance d’arrêt (DA) et la distance parcourue pendant le temps de réaction (DPTR). Il s’agit de la formule : DF = DA – DPTR.

Par exemple, Si vous roulez à 130 km/h :

  • DA = 169 m ;
  • DPTR = 39 m ;
  • DF = 169 – 39 = 130 m.

La distance de freinage lorsque vous roulez à 130 km/h est donc de 130 mètres.

Bon à savoir :

Sur une chaussée mouillée, la distance de freinage est deux fois plus longue que sur route sèche, il vous suffit donc de multiplier DF par 2.

Ne ratez rien du média Roole ! Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter.