• Accueil
  • Vidéos

Transporter son vélo en voiture : quel porte-vélo choisir ?

Par Nicolas Valeano

Partager cet article

En vacances, la voiture, c’est bien et le vélo, c’est parfois mieux ! Et comme la première peut transporter le second jusqu’au lieu de villégiature, il faut prévoir l’équipement pour emporter ses cycles en toute sécurité. Voici un tour d’horizon des différentes solutions possibles pour vous aider à choisir celle qui vous convient le mieux.

Transporter son vélo en voiture : quel porte-vélo choisir ?
Transporter son vélo en voiture : quel porte-vélo choisir ?

Transporter son vélo sur le toit

<i>Support sur barres de toit. </i>©<i>Skoda</i>
Support sur barres de toit. ©Skoda

La solution la plus classique consiste à installer ses vélos sur un support dédié fixé sur les barres de toit (voire au moyen de ventouses spécifiques), roues montées ou démontées. C’est ce système que l’on voit sur les voitures supports des équipes cyclistes, comme sur la route du Tour de France. Cela permet d’emporter assez facilement 3 vélos, mais selon leur poids, ils pourront être plus ou moins difficiles à charger. Imaginez porter un vélo électrique de 22 kg à bout de bras pour le hisser sur votre toit ! De plus, pour transporter ainsi des vélos électriques, il faut vérifier la charge maximale acceptée par le toit du véhicule.

<i>Porte-vélo sur toit à ventouses. </i>©<i>SeaSucker</i>
Porte-vélo sur toit à ventouses. ©SeaSucker

Un porte-vélos de toit comporte quelques inconvénients, notamment car c’est l'une des solutions les moins aérodynamiques : la résistance au vent augmentera la consommation (+ 34 % selon l’organisme indépendant allemand ADAC) et le niveau sonore sera augmenté. Enfin, il faut avoir conscience de la hauteur totale de la voiture avec les vélos chargés, notamment au passage des péages d’autoroute ou pour l’accès aux parkings.

Coût du support sur barre de toit : de 30 à 200 €.

Transporter son vélo sur un porte-vélos de hayon

<i>Porte-vélos de hayon. </i>©<i>Menabo</i>
Porte-vélos de hayon. ©Menabo

Bon marché et pratique pour un usage occasionnel, un porte-vélos de hayon est une solution très accessible et populaire. On peut y transporter plusieurs vélos (jusqu’à trois) à condition de les protéger entre eux au moyen de plaques de mousse, mais certaines formes de cadre (vélo femme, vélo enfant) peuvent être plus délicats à y fixer. Quant aux vélos électriques, il ne peuvent pas être transportés sur ce type de support en raison de leur poids trop élevé. Le montage peut parfois être un peu compliqué pour les néophytes, il faut régulièrement vérifier la tension des sangles, mais une fois maîtrisée, cette solution s’avère précieuse.

Avantage, elle permet de ne pas trop augmenter le gabarit en hauteur. En revanche, l’aérodynamisme sera perturbé, occasionnant des surconsommations qui peuvent aller jusqu’à plus de 40 % selon l’ADAC. Cette solution limite aussi la visibilité au travers du rétroviseur intérieur, et elle peut perturber le travail des radars de recul, qui de toute façon ne sont plus utilisables puisque la longueur de la partie arrière du véhicule est allongée par la présence des vélos. Le même défaut s’applique logiquement aux véhicules équipés de caméras de recul.

Un mauvais montage peut aussi amener à abîmer le hayon ou... les vélos. Enfin, une fois en place, cette installation condamne l’accès au hayon, ce qui peut être gênant pour les pauses sur la route des vacances.

Attention, la plaque d’immatriculation et les feux et clignotants arrières doivent bien rester visibles (une seconde plaque doit être apposée si besoin, devant les vélos).

Coût d’un porte vélos de hayon : de 45 à 400 €.

Transporter son vélo sur un porte-vélos sur boule d'attelage

<i>Des vélos électriques chargés sur un support de type plateforme. </i>©<i>Thule</i>
Des vélos électriques chargés sur un support de type plateforme. ©Thule

Tous les modèles de voitures n’ont pas un hayon, mais tous permettent de transporter plusieurs vélos d’une manière ou d’une autre. Pour les berlines classiques à coffre sans hayon arrière (mais aussi pour tous les autres), une excellente solution pour transporter des vélos est le support à vélos fixé sur une boule d’attelage. Les deux-roues sont ainsi tenus de manière rigide, sans nuire à l’aérodynamisme de l’auto (consommation quasi-préservée) ni augmenter sa hauteur utile et ainsi handicaper l’équipage dans les garages souterrains. Avantage, cela permet de conserver la possibilité de placer en plus un coffre de toit. De plus, ces porte-vélos sont faciles à mettre en place avec leur faible hauteur, y compris pour des vélos électriques, que cette solution costaude permet d’emporter sans souci.

Il existe deux types de porte-vélos sur attelage : les modèles suspendus qui maintiennent les vélos par leur cadre ou - le nec plus utra - ceux qui se présentent sous la forme d’une plateforme, qui peut être accessible via une rampe pour aider au chargement des vélos pour les plus haut de gamme. Certains modèles peuvent basculer pour libérer le hayon et donner accès au compartiment à bagages, ce qui est précieux sur la route des vacances. Enfin, les solutions montées sur boule d’attelage sont aussi les plus sécurisantes en cas d’accident, comme l’ont montré des crash-tests effectués par l’organisme allemand ADAC.

Coût du porte-vélo sur boule d'attelage : de 400 à 1 000 € (+ le prix de l'attelage).

Transporter son vélo dans sa voiture

Vélo transporté dans un coffre de véhicule, sans accessoire de fixation. ©Skoda
Vélo transporté dans un coffre de véhicule, sans accessoire de fixation. ©Skoda

Il reste naturellement la solution la plus simple (et sans grands frais d’équipements !) : transporter son vélo dans le coffre du véhicule. A condition naturellement d’avoir un espace suffisant, banquette arrière rabattue, ce que permettront de grands breaks, monospaces ou SUV. Cela nécessite de protéger le vélo et les garnitures du coffre, par exemple avec une couverture épaisse. Il existe aussi des accessoires permettant de bien fixer son vélo à l’intérieur d’une voiture. Enfin, des housses de transport souples permettent de ranger le vélo de manière plus compacte et plus propre. Notons que cela reste une manière de sécuriser simplement les vélos lors de courts arrêts, à l’abri dans une voiture fermée. Mais lorsque les vélos sont transportés à l’extérieur du véhicule sur un porte-vélos, il est conseillé de les attacher au moyen d’un câble antivol.

Coût du transport à l’intérieur du véhicule : de 0 à 200 €.

A vous de choisir parmi ces différents types de porte-vélos le modèle qui répond le mieux à vos critères et à vos besoins (nombre de vélos transportés, types de vélos, fréquence d'utilisation...) !