12 min de lecture

La Baie de Somme : un roadtrip haut en couleur dans les Hauts-de-France

13 mai 2022

A deux heures de Lille ou deux heures trente de Paris, il existe une baie qui ne se mange pas mais se déguste le temps d’un long week-end... Bienvenue en Baie de Somme ! Que vous soyez friands de plages interminables, observateurs en herbe d'oiseaux et de phoques ou encore amateurs de trains à vapeur, voici une destination idéale le temps d’un long week-end. La Baie de Somme regorge de sites naturels et d’activités qui plairont aux petits comme aux grands. Attachez vos ceintures, direction le Nord de la France.

Jour 1 : Saint-Valery-sur-Somme, entre terre et mer

On commence ce voyage à Saint-Valery-sur-Somme. Ce petit village fut historiquement connu pour son grand port, très impliqué dans le commerce du sel. Imaginez le port, aujourd'hui très calme, rempli de dizaines de bateaux à voile.

Pour commencer la découverte de ce village au charme fou, baladez-vous dans le typique quartier du Courtgrain, dont les façades des petites maisons de pêcheurs sont aujourd’hui très colorées. Continuez la balade en longeant la mer par la digue pour arriver dans le quartier médiéval, aux couleurs contrastées de pierre brute et de briques.

Quartier du Courtgrain, Saint-Valery-sur-Somme
Quartier du Courtgrain, Saint-Valery-sur-Somme

Pour le déjeuner, on s’attable au Vélocipède, restaurant coup de coeur où l'on déguste une cuisine maison, locale, hyper savoureuse. Les végétariens y trouveront leur compte puisque des plats veggie y sont servis.

L’après-midi, on part à la découverte de Saint-Valery-sur-Somme… depuis la mer ! C'est parti pour une excursion guidée en Canoë Kayak, organisée par la Canoterie. Au programme : 2 heures de promenade en pirogue pour découvrir des points de vue exceptionnels sur la vieille ville, le port et la plage. On met également pied à terre à mi-parcours, on marche sur les prés salés, où l'on observe les troupeaux de moutons qui paissent. Dépaysement assuré : le paysage et l'atmosphère nous embarqueraient presque sur les côtes irlandaises.

Au retour, on s’offre une pause goûter bien méritée au Café de la Canoterie, qui propose des boissons chaudes, fraiches, des pâtisseries faites maison et des glaces bio !

Pour séjourner à Saint-Valery-sur-Somme, on vous recommande une adresse que vous connaissez déjà puisqu’il s’agit du Velocipède qui fait également maison d'hôtes ! Avec leurs vues sur l’église Saint-Martin et leur situation à 50 mètres de la baie, les 9 chambres sont idéales pour profiter de longues balades en bord de mer comme de flâneries à travers les ruelles du village. Toutes les chambres sont décorées dans un esprit maison de famille, avec un savant mélange d’objets chinés et de mobilier design.

Jour 2 : de la Pointe du Hourdel à Cayeux-sur-Mer

Pour cette deuxième journée en Baie de Somme, cap sur la Pointe du Hourdel. C’est l’endroit duquel on a le plus de chance d’observer les animaux emblématiques de la baie : les phoques ! Munissez-vous de jumelles pour ce safari marin : les phoques restent des animaux sauvages et se tiendront relativement éloignés des humains. Qu’ils se prélassent sur le sable à marée basse ou qu’ils nagent à marée haute, observer les phoques est un moment unique et inoubliable. Patience et persévérance ! Si vous prenez le temps de scruter l’horizon, il y a de grandes chances pour que vous finissiez par les voir. Les phoques sont généralement présents trois heures avant et jusqu’à deux heures trente après les heures de marée basse.

Phoques sur la Pointe du Hourdel
Phoques sur la Pointe du Hourdel

En voiture

Pour vous rendre à la Pointe du Hourdel, vous pouvez stationner juste à l’entrée de la Route blanche, il y a un parking gratuit.

Pour le déjeuner, on s’attable au Saint-Pierre, brasserie typique restée dans son jus et sa jovialité, située dans le village d’Ault, à 25 minutes en voiture de la Pointe du Hourdel. Emma et David y servent des produits frais, faits maison, essentiellement iodés. Ne passez pas à côté de leurs moules-frites… délicieuses !

L’après-midi, on se balade à Cayeux-sur-Mer, à 15 minutes de route. De mai à septembre, plus de 400 cabines de plage sont installées face à la mer. Historiquement conçues pour y pique-niquer, bronzer ou jouer aux cartes, elles forment aujourd'hui un décor emblématique et invitent à une longue balade. Plongez dans l’histoire des stations balnéaires typiques des côtes de la Manche, qui virent le jour à la fin du 19e siècle. On prend aujourd’hui plaisir à marcher le long de ces cabines crème et verte.

Cabines de plage à Cayeux-sur-Mer
Cabines de plage à Cayeux-sur-Mer

Pour dormir, direction Ault, où l'on pose ses valises à La Cordialité, dans l'un des deux appartements rénovés avec soin par Camille et Thomas. Le premier appartement peut accueillir une famille de 2 adultes et 1 enfant, le deuxième une famille de 4 ou 5 personnes. Tout y est pensé pour que le séjour soit facile et agréable. On s’y sent comme à la maison, et l’on profite d’un extérieur et d’une vue mer dans chacun des appartements… le meilleur point de vue sur la Baie de Somme !

Jour 3 : De Cayeux-sur-mer à Mers-les-Bains, à bicyclette !

Pour votre petit déjeuner à La Cordialité, allez chercher votre pain matinal et vos croissants à l'excellente boulangerie de Franck Demare dans le village voisin nommé Eu. On vous recommande de tester le pain au charbon et le pain au muesli, qui sont à tomber !

Si vous démarrez cette troisième journée en Baie de Somme un samedi, sachez que c’est jour de marché à Ault. Profitez de votre séjour à la Cordialité pour passer y admirer les plus beaux étals de poissons, fromages, fruits et légumes locaux, y faire vos emplettes et rentrer cuisiner votre déjeuner comme à la maison.

Pour les plus cuisiniers d’entre vous, voici une recette de Goyère au Maroilles, une recette de tarte au fromage typique du Nord :

Pour la pâte : 250 g de farine // 1 pincée de sel // 125 g de beurre // 1 jaune d'œuf
Pour la garniture : fromage de maroilles // 50 g de crème // 2 œufs // 2 cuillères à café de farine // sel et poivre

  • Mélanger farine, sel et beurre pour obtenir une chapelure. Ajouter le jaune d'œuf, et pétrir pour obtenir une pâte. Laissez reposer 30 minutes au frais.
  • Préparer la garniture: Râper le fromage, l'écraser à la fourchette et incorporer la crème, les 2 jaunes d'œufs et la farine.
  • Mélanger et incorporer les blancs battus en neige ferme. Verser dans la pâte, et mettre au four à 180°.

Après une sieste digestive, place au sport ! Pour cet après-midi, on vous conseille de louer des bicyclettes aux Locations du Marais. Suivez l'itinéraire qui mène vers Mers-les-Bains. En sortant d’Ault, commencez par faire un détour par les vertigineuses falaises du Bois de Cise. Pédalez ensuite vers Mers-les-Bains, longez le littoral pour arriver dans cette station balnéaire aux incroyables maisons Art Nouveau. Céramiques colorées, balcons ouvragés et fer forgé : tous les codes de la Belle Epoque y sont. Comptez trois à quatre heures de balade aller-retour, selon les pauses que vous vous accordez.

Les maisons aux façades Art Nouveau de Mers-les-Bains
Les maisons aux façades Art Nouveau de Mers-les-Bains

De retour à Ault, le passage à table sera mérité ! Profitez de votre dernière soirée pour vous attabler à La Salicorne, le restaurant bistronomique du Chef René Centonze. Il y propose une carte courte et créative, qui met en valeur les produits de la mer. Un menu entrée, plat, dessert est servi pour moins de 50 € et l’expérience gastronomique est au rendez-vous. Pensez à réserver !

Jour 4 : le Crotoy en train vapeur ou en char à voile

On quitte la partie ouest de la Baie de Somme pour traverser l’estuaire et découvrir le Crotoy, ce village à l’architecture contrastée, entre maisons de pêcheurs et villas bourgeoises. Le matin, si la marée est basse, on profite de ce spectacle impressionnant : la mer s’est retirée sur une dizaine de kilomètres, on peut partir à la découverte de la plage et de ses petits trésors : coquillages, algues et crabes refont surface.

Plage du Crotoy à marée basse
Plage du Crotoy à marée basse

Pour le déjeuner, on s’attable face à la mer, au restaurant Les Tourelles, un incontournable du Crotoy qui sert une cuisine picarde traditionnelle. On teste le Potjevleesch, un plat typique du Nord-Pas-de-Calais aux quatre viandes blanches qui se déguste avec des frites.

Après le déjeuner, on peut miser sur une option sportive. A quelques kilomètres plus au nord, on part s’initier au char à voile ! Avec son immense plage, Quend plage est le terrain de jeu idéal pour profiter de ce sport de glisse terrestre qui offre des sensations franchement sympathiques même pour les débutants. Dès l’âge de 7 ans, les enfants peuvent découvrir ce sport auprès de moniteurs expérimentés.

Pour ceux qui préfèrent l’observation à l’action, un tour à bord du train à vapeur du Crotoy est une merveilleuse façon de se laisser porter à travers paysages de nature, plages et prés salés, pendant 2 heures de voyage hors du temps. Embarquez à bord d'un train historique, datant de la fin du 19e siècle et qui circule à 25 km/heure sur l'ancien Réseau des Bains de Mer. L’aller-retour Le Crotoy - Saint-Valery dure environ 2 heures et le billet coûte 15 € pour les adultes, 11 € pour les enfants et il est gratuit pour les moins de 4 ans.

Le train à vapeur de la Baie de Somme, Le Crotoy
Le train à vapeur de la Baie de Somme, Le Crotoy

Pour la soirée, retour au Crotoy, où l’on dort aux Demoiselles du Crotoy, une maison de pêcheurs au cœur de la ville. Avant de rentrer, profitez du coucher de soleil de la plage du Crotoy, qui est grandiose par beau temps.

Jour 5 : le Parc du Marquenterre

Pour ce dernier jour en Baie de Somme, direction le Parc du Marquenterre, une des plus belles réserves ornithologiques de France, où vous pourrez vous balader dans des paysages superbes en observant les oiseaux dans leur milieu naturel depuis les points d'observation répartis dans le Parc. Plusieurs boucles de randonnées sont praticables par tous. Vous pourrez passer deux heures comme une journée entière sur place si vous souhaitez partir à la découverte de ses 3000 hectares. Oies, canards, hérons cendrés, aigrettes, cormorans, mouettes ou cigognes… Le printemps et le début de l’été sont deux périodes très favorables pour partir à leur rencontre puisque c’est la saison des retours de migration et de nidification ! A partir de mai ou juin, les petits pointeront sûrement le bout de leurs becs. Lors de la réservation, si vous êtes plus de 4 visiteurs, pensez à indiquer le code "FAMILLE" pour bénéficier d’une réduction. Attention également : les chiens ne sont pas autorisés à circuler dans cette réserve naturelle.

Parc du Marquenterre
Parc du Marquenterre

Pour déjeuner, ne cherchez pas à sortir du Parc, la Tablée du Marquenterre propose des produits frais, des sandwichs et salades très bonnes et préparés avec des produits locaux. L’option idéale pour ceux qui souhaitent profiter d’une journée entière d’immersion dans ce Parc à la faune et la flore exceptionnelles.

Ne ratez rien du média Roole ! Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter.