4 min de lecture

Frais kilométriques professionnels : les barèmes augmentent en 2022

6 avril 2022

Compte tenu de l'augmentation des prix du carburant, le gouvernement a annoncé une revalorisation des barèmes kilométriques de 10 %. Une mesure qui devrait concerner pas moins de 2,5 millions d’automobilistes en France. Elle s'applique dès la déclaration d’impôt sur les revenus 2021, qui démarre en avril 2022.

Promesse tenue ! Comme annoncé par le gouvernement, le barème des frais kilométrique augmente de 10 % en 2022. À quoi sert ce barème ? Il permet de chiffrer les dépenses liées aux déplacements professionnels pour les contribuables qui optent pour la déduction des frais réels lors de leur déclaration de revenus. Ce barème sert aussi de référence pour la fixation du montant des indemnités kilométriques versées par les employeurs à leurs salariés utilisant leur véhicule personnel pour des déplacements professionnels.

A savoir

En choisissant les frais réels lors de votre déclaration de revenus, vous renoncez à l'abattement forfaitaire de 10 %.

Comme l’indique le Journal officiel, les nouveaux barèmes kilométriques (voitures et deux roues) s’appliquent dès la déclaration d’impôt sur les revenus 2021, qui se fait en avril 2022.

Comment calculer ses frais kilométriques ?

Le barème kilométrique prend en compte la dépréciation de la voiture (sa décote), les frais d’entretien et de réparation, la consommation de carburant et les primes d’assurance. Il est aussi possible d'ajouter les intérêts d'emprunt en cas d'achat à crédit du véhicule, les frais de péages et les frais de stationnement.

Le montant de l'indemnité kilométrique varie selon la puissance fiscale du véhicule et le nombre de kilomètres parcourus.

Barème kilométrique 2022 applicable aux voitures thermiques, hybrides et hybrides rechargeables

Puissance administrative (en CV)Distance (d) jusqu'à 5 000 kmDistance (d) de 5 001 km à 20 000 km Distance (d) au-delà de 20 000 km
3 CV et moinsd x 0,502(d x 0,3) + 1007 d x 0,35
4 CVd x 0,575(d x 0,323) + 1 262 d x 0,387
5 CVd x 0,603(d x 0,339) + 1 320 d x 0,405
6 CVd x 0,631(d x 0,355) + 1 382 d x 0,425
7 CV et plusx 0,661(d x 0,374) + 1 435 d x 0,446

(d : distance parcourue à titre professionnel)

Pour calculer vos frais kilométriques à déduire de vos impôts, vous avez besoin de ce barème, du nombre de kilomètres parcourus entre votre domicile et votre lieu de travail et de la puissance fiscale du véhicule. Par exemple, si vous parcourez 6 000 kilomètres à titre professionnel avec un véhicule de 6 CV, le calcul est le suivant : (6 000 x 0, 355) + 1 382 = 2 130 + 1 382 = 3 512€.

Le barème kilométrique des voitures électriques

Pour encourager l’achat de véhicules électriques, le gouvernement a lancé en 2021 une majoration de 20 % des frais kilométriques professionnels pour les détenteurs de voitures électriques (par rapport aux véhicules thermiques). Le barème 2022 évolue en conséquence.

Barème kilométrique 2022 applicable aux voitures électriques

Puissance administrative (en CV) Distance jusqu’à 5 000 kmDistance de 5 001 à 20 000 kmDistance supérieure à 20 000 km
3 CV et moinsd x 0,602 (d x 0,360) + 1 208d x 0,420
4 CVd x 0,690 (d x 0,388) + 1 514 d x 0,464
5 CVd x 0,724 (d x 0,407) + 1 584 d x 0,486
6 CVd x 0,757 (d x 0,426) + 1 658 d x 0,510
7 CV et plusd x 0,793(d x 0,449) + 1 722d x 0,535

(d : distance parcourue à titre professionnel)

Par exemple, si vous parcourez 4 000 kilomètres à titre professionnel avec un véhicule électrique de 3 CV et moins, le calcul est le suivant : (4 000 x 0,602) = 2 408 €.

En action

Vous pouvez calculer vos frais réels via le simulateur du gouvernement.

Ne ratez rien du média Roole ! Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter.