A79 : comment fonctionne cette autoroute sans péage ?

Par Marine Madelmond
Publié le 24/11/2022
Temps de lecture : 3 min
Photo d'une autoroute en France.

De nouveau en service depuis le 4 novembre 2022, l’A79 est l’une des premières autoroutes à péage… sans péage. Comprenez, sans barrières. Elles sont remplacées par d’autres moyens de paiement afin d’éviter les embouteillages. On vous explique tout.

Après plusieurs mois de travaux, l’autoroute A79 (anciennement N79, dite aussi Route Centre Europe Atlantique), longue de 88 kilomètres et située entre la Saône-et-Loire et l'Allier, est de nouveau en service. Avec un petit quelque chose en moins : les barrières de paiement. En effet, après une première expérimentation en Moselle sur l’autoroute A4 à Boulay-Moselle, une autre autoroute en France est désormais à « flux libre », c’est-à-dire sans barrières de paiement. Les barrières sont remplacées par des portiques équipés de capteurs et de caméras qui prennent en photo les plaques d’immatriculation des véhicules.

Bon à savoir

Le système détecte si un badge télépéage est apposé sur le pare-brise. Pour les automobilistes en possession de ce badge, rien ne change : le montant dû est prélevé comme d'habitude.

Péage sans barrières : comment payer ?

Pour les automobilistes qui n'ont pas de badge télépéage, il existe 3 autres moyens de paiement pour régler son trajet en flux libre :

  • Payer sur l’une des 16 bornes de paiement installées sur les aires de repos et de service de l’autoroute, indiquées par des panneaux ;
  • Enregistrer la plaque de votre véhicule et vos coordonnées bancaires en amont de votre trajet sur le site de l’ALIAE (Autoroute de Liaison Atlantique Europe) ;
  • Payer en ligne après votre passage sur le site de l’ALIAE.

Vous disposez de 72 heures pour payer le péage après votre trajet.

Attention aux sanctions

En cas de non-paiement dans le délai prévu, le propriétaire du véhicule risque une amende de 90 €, en plus du montant de péage qui aurait dû être acquitté. Si l’amende n’est pas réglée dans les 60 jours, elle passe à 375 €.

Bon à savoir

Ce système d’autoroute à flux libre est déjà mis en place au Portugal, en Espagne, en Norvège ou encore aux États-Unis.

En France, la société d’autoroutes SANEF a entrepris de convertir l’autoroute de Normandie au flux libre. Les barrières devraient être remplacées par des portiques en 2024-2025.

Ne ratez rien du média Roole ! Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter.