Vous rêvez d'Ecosse ? Partez plutôt dans le Cantal !

Par Pauline Dupond Bischoff
Publié le 25/11/2022
Temps de lecture : 10 min
smallit.jpeg

Au cœur de notre pays se trouve un territoire méconnu qui a d'incroyables richesses à révéler. Rendez-vous dans le Cantal pour un séjour dépaysant à la découverte d’une nature vibrante, de paysages de caractère et d’une architecture médiévale… Un petit air d'Ecosse à moins de trois heures de route de nombreuses villes de France.

Jour 1 : Aurillac

Aurillac © Jordi Roy
Aurillac © Jordi Roy

On commence ce roadtrip à Aurillac, qui n’est autre que la capitale du Cantal, région centrale située à environ trois heures de route de Bordeaux, de Lyon ou encore de Toulouse. Cette très jolie cité est traversée par la Jordanne, qui lui donne le charme des villes fluviales… Se balader à Aurillac, c’est découvrir les différentes époques de cette ville riche de plus de 1000 ans d’Histoire, entre pierres auvergnates, façades Renaissance, et boutiques centenaires.

On vous conseille d’ailleurs de vous attarder à la Maison Piganiol, fabricant de parapluies à Aurillac depuis 1884, qui perpétue une tradition artisanale locale remontant au 19e siècle.

Maison Piganiol

Manufacture de Parapluies, 9 rue Ampère, 15000 Aurillac
04 71 63 42 60

Plongez ensuite au cœur de cette terre volcanique, facette fascinante du Cantal. Les volcans du Cantal comptent parmi les plus grands volcans européens. Ils tiennent un rôle de premier plan dans le patrimoine de cette région puisqu’ils ont fourni les hommes en matériaux de construction typiques des territoires volcaniques et ont déterminé l’apparition d'une faune et d'une flore remarquables. Le Musée des volcans dévoile aux enfants et aux plus grands les mystères de la Terre et du plus important volcan éteint d'Europe !

Musée des Volcans

Château Saint-Étienne
04 71 48 07 00

Pour la nuit, nous vous conseillons de poser vos valises dans une maison d’hôtes de charme : les Chambres d’hôtes de Massigoux, située sur les hauteurs d’Aurillac. Cette vieille bâtisse magnifiquement restaurée, mise en valeur par un lierre rougeoyant, est un cocon idéal pour se reposer après les excursions, en profitant d’un thé devant le feu de cheminée crépitant. La table d’hôtes est absolument exquise et Laurence, la propriétaire des lieux, vous fera découvrir toutes les spécialités de la région : bœuf Salers, truffade, bourriols, pounti aux pruneaux et saucisses d’Auvergne… de quoi vous redonner des forces après des journées au grand air !

Chambre et tables d'hôtes de Massigoux

15000 Aurillac
06 82 90 12 68

Jour 2 : Gorges de la Jordanne et Château d'Anjony

Poursuivez votre exploration du Cantal par une superbe randonnée, facilement accessible depuis Aurillac : le Sentier de découverte des Gorges de la Jordanne. Ce chemin pédestre vous plonge dans un décor où se mêlent rivières, végétation foisonnante, parois rocheuses abruptes et forêt en surplomb. En résulte une ambiance très sauvage. Attention, le sentier n’est ouvert hors saison que sur réservation. Pensez à contacter les Gorges de la Jordanne pour organiser votre randonnée.

Gorges de la Jordanne © Auvergne Tourisme
Gorges de la Jordanne © Auvergne Tourisme

Les Gorges de la Jordanne

04 71 47 93 95

L’après-midi, on prend la route vers Tournemire, classé parmi les plus beaux villages de France. Avec leurs murs en tuf et leurs toits de lauze, les maisons qui datent du 14e et 15e siècles sont typiques du Cantal. On déjeune à l’Auberge de Tournemire, qui sert quelques truffades toutes simples, soit au près de la cheminée l’hiver, soit sur sa terrasse avec vue sur le Château d’Anjony par beau temps. L’Auberge peut aussi vous accueillir pour la nuit si vous préfèrez ne pas rebrousser chemin !

Auberge de Tournemire

15 rue Edouard Marty, 15310 Tournemire
04 71 47 61 28

Le château d'Anjony, construit au début du 15e siècle par la famille d'Anjony, est à visiter absolument, avec sa magnifique bâtisse au corps carré et aux quatre tours rondes. Un guide passionné vous fera découvrir ce château bâti au Moyen-Age et agrandi au 18e siècle. Les descendants des seigneurs d'Anjony y habitent toujours et ouvrent les portes de leur château depuis 65 ans.

Jour 3 : Salers

Comment passer à côté du village de Salers lors d’un visite dans le Cantal ! Son fromage et sa viande de bœuf si réputés en font un arrêt obligatoire pour les Rooleurs épicuriens. Visitez Salers en flânant depuis l’Eglise Saint-Matthieu, en passant par la porte du Beffroi… sans manquer le centre de vie du village : la Place Tyssandier d’Escous qui rend hommage à Ernest Tyssandiers d’Escous, Cantalien natif de Salers ayant œuvré pour la reconnaissance de la race bovine Salers.

On poursuit la journée avec une visite de cave de... fromages ! À la Cave de Salers, vous rencontrerez une famille de passionnés qui vous expliqueront tous les secrets d'un bon fromage. Les dignes héritiers des buronniers d'autrefois affinent ici plus de mille fromages, dont l'affinage dure trois, six ou dix-huit mois… La visite se termine bien sûr avec une dégustation à l'ardoise de 3 fromages de Salers.

Cave de Salers

Les prés de Faure, 15140 Salers
04 71 69 10 48

Panorama de Salers © Thelinke
Panorama de Salers © Thelinke

Pour le déjeuner, exit les adresses touristiques ! On se dirige vers le restaurant Les Templiers, ouvert toute l’année car fréquentée par les Cantaliens. Cette maison de caractère typiquement auvergnate propose une cuisine aux couleurs locales. Viande de Salers, pounti et truffade, le tout parfaitement réalisé et maison bien évidemment.

Les Templiers

Rue du Couvent, 15140 Salers

Une autre boutique qui vaut le détour, c’est l’Antre du Viking. Un nom d’échoppe médiévale pour ce coutelier normand, qui fabrique des couteaux dans la plus pure tradition d’un artisanat centenaire. Vous pourrez découvrir l’atelier avant de repartir avec un magnifique couteau personnalisé.

L'Antre du Viking

28 rue Notre Dame, 15140 Salers
09 97 10 99 27

Installez-vous pour la nuit à La Grange, une maison d’hôtes familiale, avec trois chambres parfaitement décorées, dans une vieille bâtisse typique auvergnate.

La Grange Salers

1 Lieu dit Les Prés de Nards 15140 Salers

Jour 4 : Randonnée au Puy Violent

Puy Violent © Auvergne Tourisme
Puy Violent © Auvergne Tourisme

Faisons l'impasse sur le Puy Mary, bien connu, et rendons nous au Puy Violent. Contrairement à ce que son nom évoque, il permet de faire une randonnée sublime avec un dénivelé tout-à-fait raisonnable, tout en offrant une impression de bout du monde. 2 heures de marche pour faire le tour de ce Puy, témoin du passé volcanique de la région.

Les plus sportifs pourront continuer l’ascension jusqu'au sommet du cône de cet ancien volcan ! Pour les autres, un chemin contourne le cône, permettant de continuer la balade sans problème. N’oubliez en revanche pas de vous couvrir des pieds à la tête car le vent souffle très fort.

En route

Accédez au Puy Violent depuis le village de Saint-Paul-de-Salers : suivez les panneaux « Puy Violent », prendre à gauche au Vielmur et continuez jusqu’à ce que la route s’arrête.

Pour le déjeuner, redescendez du côté de Saint-Bonnet-de-Salers et découvrez une maison haute en couleur, celle de Patrick et Valérie : Guidon & fourchette. On vous conseille de vous y attarder pour l’après-midi, le diner et pour la nuit ! Ce couple de Bordelais amoureux du Cantal sait créer une véritable connexion et donne tout son sens au mot « table d’hôtes » ! Une véritable aventure humaine et un moment très chaleureux dans la salle de repas au charme authentique. Ouvert toute l’année, « Guidon & Fourchette » est spécialisé dans l’accueil de motards. Patrick vous met son atelier mécanique à disposition, il peut même vous accompagner en randonnée moto ou quad sur les routes du Cantal !

Guidon et Fourchette

15140 Saint-Bonnet-de-Salers
04 71 68 65 79

Jour 5 : Château de la Trémolière

Château de la Trémolière © Auvergne Destination
Château de la Trémolière © Auvergne Destination

Pour cette cinquième journée dans le Cantal, on continue notre roadtrip avec un nouveau château, le Château de la Trémolière ! Outre son extérieur médiéval, qui nous plonge dans un univers romanesque, son véritable trésor est une magnifique collection de tapisseries d’Aubusson datant du 16e siècle et classée monument historique. Elle fut découverte en 1860 par un curé dans un grenier, alors que le château servait de presbytère. Aujourd’hui, on peut admirer ces dix tapisseries, restaurées aux Gobelins et exposées au Château.

Château de la Trémolière

15006 Anglars de Salers

Aujourd’hui, on déjeune à la ferme : la Ferme Auberge des Arbres, à Riom-ès-Montagnes, où Christophe et Sabine élèvent un troupeau de vaches Salers. Vous dégusterez des plats traditionnels, avec des produits aussi bien élevés que cuisinés. Hors saison, pensez bien à les contacter, car le restaurant n’est ouvert que sur réservation.

Ferme Auberge des Arbres

15400 Riom-ès-Montagnes

06 12 70 37 04

L’après-midi, embarquez à bord du Gentiane Express ! Cette ancienne locomotive, en fonction jusqu’en 1987, fut rachetée par un particulier, Jean-Marie Henry, qui le sauva de la ferraille. Aujourd’hui, c’est un moyen unique de découvrir les paysages de la région à bord d'un bout de patrimoine.

Gentiane Express

Avenue de la Gare, 15400 Riom-ès-Montagnes
04 71 78 07 37

Jour 6 : Château de Val

Pour finir en beauté ce séjour cantalien, direction le Château de Val. Il est selon nous l’un des châteaux les plus féériques de France ! Et l'un des sites remarquables de la Haute-Auvergne. Construit sur un rocher de plus de 30 mètres, il a été sauvé de justesse de la noyade. Sa silhouette se reflète désormais dans les eaux du barrage de Bort, qui lui offre un cadre exceptionnel.

Château de Val © Auvergne Tourisme
Château de Val © Auvergne Tourisme

Château de Val

Les Fontilles
15270 Lanobre
04 71 40 30 20

On termine ce roadtrip de caractère par un déjeuner à L’Auberge de Larodde. Au menu : tripes, andouillettes grillées et salades de gésiers.

Auberge de Larodde

27 place de la Mairie, 63690 Larodde
04 73 22 14 49

Ne ratez rien du média Roole ! Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter.