Choisir sa voiture pour l'arrivée d'un premier enfant

Par Charlotte Bordatto
Publié le 10/01/2023
Temps de lecture : 7 min
Un enfant sur un siège auto dans une voiture

A l’arrivée d’un premier enfant, la liste des choses à organiser et à repenser est longue... Parmi elles se pose souvent la question de la voiture. Pourtant, si votre petite citadine à l’intérieur cuir beige était parfaite pour votre quotidien ou votre coupé sport idéal pour vos week-ends en amoureux, avec un enfant (ou deux, ou trois…) ce n’est pas la même affaire. Car côté transport, devenir parents, c’est penser confort, praticité et surtout volume !

Mais alors quel type de voiture choisir ? Et quelles sont les bonnes questions à se poser ? Matthieu Lavaur, chef des ventes de véhicules d’occasion chez Renault à Dijon et jeune papa, nous éclaire sur ce sujet et vous partage ses conseils.

On recommande généralement à une famille avec 2 enfants d’opter pour une voiture spacieuse avec un coffre de 500 litres minimum.

3 critères essentiels pour bien choisir sa voiture familiale

Pour Matthieu Lavaur, la taille du coffre est la première chose à prendre en compte au moment d'acheter une voiture en vue de l’arrivée d’un enfant. « Que ce soit pour les vacances, les week-ends en famille ou simplement les trajets du quotidien, il est important de prévoir beaucoup d’espace pour ranger les affaires de son enfant » explique le jeune papa. En effet, stocker la poussette, le lit parapluie, la chaise haute, le sac à langer, mais aussi vos bagages dans le coffre d’une citadine sera compliqué, voire impossible. On recommande généralement à une famille avec 2 enfants d’opter pour une voiture spacieuse, avec un coffre de 500 litres minimum. Plus il sera grand, plus vous serez à l’aise en toutes circonstances !

Devez-vous pour autant vous séparer de cette citadine à laquelle vous tenez tant ? Pas forcément ! Comme nous l’indique le chef des ventes, avant même de penser à changer de véhicule, il est nécessaire de faire le point sur l’usage et la capacité de votre voiture actuelle. Pour cela, voici quelques questions simples à vous poser : utilisez-vous souvent votre voiture ? La poussette rentre-t-elle dans votre coffre ? Avez-vous besoin de votre véhicule pour vous rendre à la crèche ou chez la nounou ? Réalisez-vous fréquemment de longues distances ? En résumé, tout dépend de vos trajets. « Et si chaque conjoint a des habitudes différentes, on peut envisager l’achat d’un second véhicule avec, par exemple, un duo citadine et SUV/monospace. Tout dépend de son budget, de ses déplacements et de ses possibilités de stationnement » précise Matthieu.

Enfin, le dernier élément à intégrer dans le choix de votre véhicule est la modularité. Plus vous avez la possibilité de transformer votre habitacle, plus vous ferez sereinement face à toutes les situations. Vérifiez que votre future voiture familiale vous permet de faire coulisser ou plier la banquette arrière, de rabattre, faire pivoter ou encore de multiplier les sièges.

SUV : le véhicule idéal des parents ?

Depuis quelques années, l’héritier du monospace a le vent en poupe. Il faut dire que le SUV présente plusieurs avantages : gamme de prix pour tous les budgets, jusqu’à 7 places selon les modèles de voitures, de nombreux rangements et une bonne modularité pour optimiser l’espace.

Selon Matthieu Lavaur, ce sont des voitures pratiques et confortables pour les parents. « Leur hauteur évite de trop se courber et permet donc de préserver au maximum son dos. Primordial quand on doit attacher et détacher son enfant plusieurs fois par jour. Plus l’assise est haute, plus on se ménage », nous explique t-il. Sans compter que ces voitures spacieuses offrent plus de place pour le siège auto, ce qui est intéressant lorsque les parents sont grands.

Revers de la médaille : le SUV est un véhicule lourd et coûteux, aux impacts environnementaux non négligeables. D’après WWF, il consomme en moyenne 15 % de plus qu’une voiture standard et émet 20 % de CO2 en plus. Son coffre est aussi plus petit que celui d’un monospace : 514 litres en moyenne pour un SUV, contre 672 litres environ pour un monospace.

Spacieuse, et légère, la berline bénéficie d’un aérodynamisme qui lui assure une consommation de carburant plus faible qu’un SUV.

La berline se présente comme un bon compromis pour les petits et longs trajets. Spacieuse, et légère, elle bénéficie d’un aérodynamisme qui lui assure une consommation de carburant plus faible qu’un SUV et la taille de son coffre n’a souvent rien à lui envier ! Cerise sur le gâteau, la berline s’adapte à tous les budgets : comptez entre 10 000 et 100 000 euros selon sa longueur et son âge (neuve ou d’occasion).

Quelle durée de vie pour une voiture familiale ?

Le nombre d’enfants a un réel impact sur le choix de votre véhicule. Car si avec un seul enfant certaines concessions sont encore possibles, ce n’est plus le cas avec 2, 3 et plus. « Il faut complètement repenser son organisation. Typiquement, avec deux enfants, ce sont 2 sièges auto et autant d’affaires uniquement pour eux dans le coffre » indique Matthieu Lavaur.

Vous envisagez d’avoir plusieurs enfants ? Pensez à votre voiture comme un investissement de long terme et privilégiez certains modèles et matériaux plus haut de gamme comme le cuir, qui augmenteront la valeur de la voiture à la revente.

Le conseil de l’expert

Si les ISOFIX ont tendance à déformer les sièges en tissu, le cuir lui va très rapidement se reformer, ne laissant alors aucune trace du siège bébé. De plus, un intérieur en cuir est beaucoup plus facile à entretenir. Avec des enfants, optez évidemment pour une couleur foncée. Il faut compter 1 000 euros environ pour un intérieur cuir.

À l’inverse, si vous êtes incapable de vous projeter et que vous souhaitez changer de voiture sans contrainte, Matthieu Lavaur vous recommande de vous tourner vers la LOA (location avec option d’achat). «  L’achat est une loterie. On investit dans une voiture en espérant bien la revendre. Avec la LOA, pas de prise de tête. On adapte les mensualités au kilométrage de la famille et à son budget », précise t-il.

Les ADAS : le nouvel atout sécurité des jeunes parents ?

Lorsque l’on se déplace en voiture avec un bébé, rien de plus important que la sécurité. Cela passe par le choix d’un siège auto adapté à l’âge, à la taille et au poids de votre enfant, avec ou sans ISOFIX, et par certains équipements comme les airbags latéraux ou encore la fermeture automatique des portes avec sécurité enfant.

Bon à savoir

Attention, toutes les voitures d’occasion ne sont pas forcément équipées d’un système ISOFIX. Renseignez-vous bien auprès du vendeur sur les équipements dont dispose le véhicule.

Malgré tout, Matthieu Lavaur nous rappelle que la sécurité en voiture tient surtout au conducteur et à sa conduite. «  Une de mes clientes s’est retrouvée à devoir ramasser la tétine de son bébé tombée par terre alors qu’elle était au volant de sa voiture. En se relevant, elle s’est trompée de pédale et a accéléré plutôt que de freiner. Résultat, elle est rentrée dans un camion. Un incident sans gravité, mais qui arrive plus souvent qu’on ne le croit ! » explique le chef des ventes.

C’est pourquoi les ADAS ou aides à la conduite en voiture s'avèrent très utiles. Recentrer la voiture, aider au freinage, alerter en cas de collision, prévenir si la ceinture du siège auto a été retirée sont autant d'options utiles pour le jeune parent au volant, dont la concentration est souvent mise à rude épreuve.

Ne ratez rien du média Roole ! Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter.