Roadtrip dans les montagnes des Hautes-Pyrénées, de Gavarnie à Loudenvielle

Par Pauline Masgnaux
Publié le 22/12/2022
Temps de lecture : 9 min
pyrenees couverture.JPG

Hiver comme été, les Pyrénées vous proposent des roadtrips d’exception au plus proche de la nature. Au programme de ce merveilleux coin de France : expéditions sportives, pauses gourmandes et observation astronomique ! Le département des Hautes-Pyrénées est en effet réputé pour ses ciels étoilés, en particulier de Cauterets à Loudenvielle, en passant par le pays Toy. En avant pour un roadtrip inoubliable !

Tracé de notre roadtrip de 252 km dans les Hautes-Pyrénées, de Gavarnie à Loudenvielle. ©Roole
Tracé de notre roadtrip de 252 km dans les Hautes-Pyrénées, de Gavarnie à Loudenvielle. ©Roole

Jour 1 : Gavarnie

Commençons ce roadtrip en entrant dans le vif du sujet. Direction l'un des plus beaux paysages de France : le Cirque de Gavarnie. Après vous êtes garé sur l’un des trois principaux parkings du village (payants la plupart du temps), au plus proche du début des sentiers de randonnées, vous partirez à pied pour une balade que vous n’êtes pas prêt d’oublier ! C’est tout simplement l’une de nos randos préférées les Rooleurs, avec 3 heures de marche, un tracé en boucle et peu de dénivelé. Cerise sur le gâteau, il est possible de faire la rando en raquettes lorsque la neige s'invite !

En voiture

La route est facilement accessible et pas trop accidentée depuis Lourdes (45 minutes environ). En hiver, les pneus neiges sont obligatoires dans la région.


Hors-saison, le parking panoramique est l’un des seuls ouverts et il est rarement complet. En saison, on vous conseille de vous garer un peu en aval, au parking du Cirque de Gavarnie. Comptez 5 € la journée.

Vous débutez la randonnée après avoir passé la rue principale bordée de restaurants - ne vous inquiétez pas, vous pourrez les retrouver après ! Vous longez alors le gave de Pau qui se situe sur votre gauche, puis traversez un pont au niveau du Camping de la Bergerie et retrouvez alors le gave sur votre droite. Là, c’est tout droit jusqu’au fameux Cirque, que vous apercevrez très vite en toile de fond, avec sa fameuse Grande Cascade de 423 mètres de hauteur, la plus haute de France métropolitaine et l’une des plus importantes d’Europe ! Le chemin est très facile d’accès, même avec des enfants. Vous pourrez apercevoir un pont romain, des forêts de sapins et peut-être même entendre quelques marmottes au printemps.

Le cirque de Gavarnie et sa Grande Cascade
Le cirque de Gavarnie et sa Grande Cascade

Une petite ascension vous attend avant de tomber sur l’hôtel du Cirque et de la Cascade, un hôtel de luxe uniquement accessible à pied mais qui accueille aussi les randonneurs pour un thé ou déjeuner le temps d'une pause bien méritée. Une heure de rando supplémentaire sera nécessaire pour vous rendre au pied de la cascade et revenir. Une balade que l’on vous recommande si vous en avez encore sous le talon !

Pour le retour, vous débutez par le même chemin qu’à l’aller et rapidement, un petit sentier sur votre gauche fera son apparition. Là, vous ferez quelques pas en pleine forêt sur un chemin escarpé et entamerez une descente d’aventurier pour atteindre un pont en bois avec une superbe vue sur les montagnes. La randonnée se poursuit dans une riche vallée fleurie en été et enneigée en hiver, jonchée de ruisseaux et de rochers : un paysage digne de Tolkien !

Les plus téméraires pourront s'attaquer à une autre randonnée plus longue, avec un dénivelé plus important, au départ de Gavarnie et qui mène au refuge des Espuguettes. Ouvert de juin à septembre, le refuge propose de délicieuses omelettes à déguster au calme en plein cœur des montagnes !

Refuge des Espuguettes

Le Village, 65120 Gavarnie-Gèdre

Jour 2 : Luz-Saint-Sauveur

Le pays Toy est le nom de l’une des sept vallées des Pyrénées françaises du Lavedan et s’étend du sud de Lourdes au Cirque de Gavarnie et au sommet du Col du Tourmalet. Luz-Saint-Sauveur est le village fédérateur de cette magnifique vallée, point de chute des randonneurs et des skieurs.

Une pause est la bienvenue pour apprécier ce village après cette belle randonnée ! C'est d'ailleurs le moment de faire un peu de shopping gourmand, à base de tomme des Pyrénées et de jambon de porc noir de Bigorre.

Les ruelles de Luz-Saint-Sauveur en été
Les ruelles de Luz-Saint-Sauveur en été

Pour vous détendre un maximum, vous pourrez profiter d’un massage aux thermes Luzéa ou Ciéléo. En été, une baignade dans les eaux claires du gave est conseillée.

Avant de repartir, on s’arrête à La Lancha, un food-truck atypique niché dans les Pyrénées. Ce camion à pizzas, ouvert en juillet/août, vous régale de ses bonnes pizzas accompagnées de la bonne humeur du patron. Un grand parking posté juste devant le camion vous permettra de vous garer, que ce soit pour commander à emporter après une bonne randonnée ou pour manger sur place sur l’une des nombreuses tables à dispo, dans un esprit guinguette !

La Lancha Food-Truck

39 Av. de Barège, 65120 Esquièze-Sère

Jour 3 : Barèges et le col du Tourmalet

Après ce petit moment de détente, on part de Luz pour monter vers Barèges-La Mongie. L'occasion de rouler sur les pistes du Tour de France avec ce fameux col mythique, celui du Tourmalet ! En été, les cyclistes se battent pour atteindre le sommet et en hiver, les skieurs se ruent sur la station du Grand Tourmalet.

Choisissez votre camp selon la saison mais pour les randonneurs, on vous conseille la randonnée de la Montagne Fleurie, au départ du parking devant la salle des fêtes du village. Vous empruntez le petit pont piéton et là, plusieurs sentiers vous permettent de vous balader plus ou moins longtemps et d'observer de beaux points de vue en hauteur sur la vallée !

En randonnée à la Montagne Fleurie
En randonnée à la Montagne Fleurie

Dans tous les cas, on vous conseille deux auberges authentiques pour vous régaler dans les environs ! Nos bonnes adresses ? Chez Louisette, repère historique des bons mangeurs, au pied des pistes de la station Grand Tourmalet (un parking est aussi dispo si vous venez juste pour déjeuner ou dîner devant le resto !). Dans le même coin, la Couquelle vous régalera pour des envies poussées de fromage, autour d'un brasero réconfortant et d’un feu chatoyant. Qu’il fait bon vivre dans les Pyrénées !

On profite de balades dans les environs du restaurant pour digérer ou se tenter une sortie luge ou ski : vous verrez qu’il y a de nombreux spots autour de ces deux adresses !

Jour 4 : Cauterets

Le sentier raquette en hiver au Pont d'Espagne
Le sentier raquette en hiver au Pont d'Espagne

Nichée entre les montagnes, Cauterets n’est pas réputée pour son ensoleillement mais bien pour sa belle station de ski (accessible en télécabines pour vous éviter de chercher désespérément une place au parking de la station), sa ville agréable et ses nombreuses randos !

Bien sûr, en hiver et pour les amoureux des sports de glisse, on ne saurait que vous conseiller de vous autoriser une virée à la station. Pour les autres, hiver comme été, le Pont d’Espagne est vraiment une super balade pour petits et grands, facilement accessible depuis un parking payant. Vous pourrez vous balader plus ou moins longtemps dans ce secteur magnifique, avec un passage obligé par ce fameux Pont d'Espagne. Site naturel touristique des Pyrénées, il est situé à une altitude d'environ 1 500 mètres et date de 1886, époque à laquelle il permettait les échanges commerciaux avec l’Espagne.

En voiture

Le parking municipal, situé en plein centre de la ville, est gratuit. On y trouve facilement des places hiver comme été.


Pour vous rendre au Pont d’Espagne, il faudra vous garer au Parking de Puntas, payant (entre 7 et 10 €) et situé à 10/15 minutes du centre-ville de Cauterets.

Situé à moins de 5 min à pieds du parking, le Pont d'Espagne est également le point de départ de balades mythiques comme celle du Lac de Gaube. Il est accessible sans effort en télésiège ou avec une petite rando d’1 heure de marche via le sentier situé juste avant la cascade du Pont d’Espagne.

En hiver, une station nordique vous permet de visiter en ski de fond ou raquettes le plateau du Clot, le lac de Gaube, les Oulettes, etc.

Jour 5 : Massif de Néouvielle

La vue sur le Massif
La vue sur le Massif

Le massif du Néouvielle est un lieu unique au cœur des Pyrénées, avec plus de 70 lacs et de nombreux cours d'eau. Les plus sportifs peuvent l’atteindre en randonnée depuis Barèges ou le col du Tourmalet, avec des circuits et refuges disponibles sur votre tracé pendant plusieurs jours de trek.

Les plus rouleurs des Rooleurs peuvent prendre la route à Cauterets et passer par Lourdes puis Tarbes avant de redescendre direction le Lac d’Aubert. En été, vous pouvez aussi emprunter le col du Tourmalet (fermé en hiver). Ensuite, vous pouvez atteindre tout simplement en voiture le Lac d’Aubert et profiter d’une première vue à couper le souffle, entre la nature verdoyante, la beauté des lacs de montagne et les sommets surplombant les environs.

Ensuite, rendez-vous au Col de Cap de Long, là aussi avec un parking au niveau du barrage facilement accessible. Les motards se régaleront d’une route souple et vertigineuse, avec une vue à couper le souffle. On termine cette journée de roadtrip sur les routes montagneuses avec le Lac d’Oredon.

Jour 6 : Loudenvielle

Situé à proximité du massif de Néouvieille, Loudenvielle est un point de chute idéal pour skieurs et randonneurs. Après notre journée voiture à la recherche des plus beaux lacs des Pyrénées, il est temps de reprendre une petite randonnée (3 heures aller-retour) en direction du Lac d’Ôo, accessible hiver comme été !

Le Lac d'Ôo
Le Lac d'Ôo

Entre les vaches et brebis, dans les pâturages une grande partie de l’année, les paysages changeant au fil de la rando - de prairies à forêts en passant par des rochers - et l’arrivée impressionnante sur ce lac de barrage après une ascension plutôt sportive, cette randonnée risque fort de vous émerveiller !

En voiture

Van-lifeurs, vous pourrez même camper sur le parking autorisé au départ de cette petite randonnée mais attention, il affiche vite complet en été !

On termine le séjour par une pause de 2 heures aux thermes Balnéa, très réputées dans la région. De ses bains japonais extérieurs en plein cœur de la vallée, vous pourrez profiter d'une vue splendide sur les montagnes tout en étant bien au chaud dans votre bain à remous. Quoi de mieux pour terminer ce merveilleux séjour dans les Pyrénées ?

Ne ratez rien du média Roole ! Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter.