2 min de lecture

Poussières de sable du Sahara : comment laver sa voiture sans l’abîmer ?

17 mars 2022

La France connait depuis mardi 15 mars un épisode de poussières de sable en provenance du Sahara. Conséquences : un ciel jaune ou ocre et des poussières orange qui se déposent un peu partout, en particulier sur les voitures… Comment nettoyer sa voiture sans risquer d’endommager sa carrosserie et ses vitres ? Quels sont les erreurs à éviter ? On vous dit tout.

Attendre le bon moment

Déjà, rien ne sert de se précipiter. A l’heure où nous écrivons ces lignes, l’épisode se poursuit (plus faiblement que ces derniers jours) dans certaines régions et il pourrait durer vendredi, d’après La chaîne météo. Alors si votre voiture est stationnée dehors, autant attendre que les pluies de poussières aient pris fin avant de laver votre voiture. Sous peine de devoir recommencer ! Si en revanche vous utilisez votre voiture, il y a quelques précautions à prendre.

Laver sa voiture à grandes eaux

S’agissant de poussières sableuses, il est recommandé de laver sa voiture à grandes eaux avant de passer quelque surface que ce soit sur sa carrosserie ou ses vitres, pour éviter que les grains de sable, abrasifs par nature, ne causent de micro-rayures.

« Ce qu’il faut faire, c’est rincer la voiture abondamment à l’eau, à basse ou à haute pression, pour que tout le sable tombe. On peut ensuite laver la voiture normalement avec de l’eau savonneuse », explique Laurent Le Tohic, préparateur esthétique de voitures.

2 solutions : procéder à un lavage manuel en démarrant par un jet d’eau pour évacuer le sable ou utiliser une lance à haute pression en station de lavage.

Les erreurs à éviter

Actionner les essuie-glaces et baisser les vitres avant rinçage

Le fait d’actionner les essuie-glaces avant d’avoir évacué les grains de sable à l’aide d’un jet d’eau présente un risque de micro-rayures. Par ailleurs, le sable et le plastique ne faisant pas bon ménage, il est recommandé de ne pas ouvrir ses vitres avant un grand rinçage. « Le sable pénètre dans les joints et les plastiques, qui risquent de rester marqués, ternis », ajoute Laurent Le Tohic.

Le sable pénètre dans les plastiques, comme sur cette baie de pare-brise
Le sable pénètre dans les plastiques, comme sur cette baie de pare-brise

Passer sa voiture aux rouleaux

Pour éliminer les dépôts de sable, les rouleaux ne sont pas la solution à privilégier. « Les rouleaux s’actionnent en même temps que les jets d’eau donc techniquement, il y a un risque de micro-rayures », explique notre expert.

Ne ratez rien du média Roole ! Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter.