Calculateur moteur : fonctionnement et intérêt dans une voiture

Par La rédaction
11 mars 2021
Temps de lecture : 6 min

Pièce essentielle de votre voiture, le calculateur moteur n’en reste pas moins méconnu. Et pourtant, ce système embarqué est un véritable cerveau électronique dont la fonction est d'analyser les informations que lui fournissent les différents capteurs de votre véhicule et qui permet son bon fonctionnement. Comment fonctionne le calculateur moteur et quel est son intérêt ? On vous dit tout !

Qu’est-ce qu’un calculateur moteur ?

Le calculateur moteur est un système embarqué dans un boîtier qui gère toutes les différentes fonctions électroniques de votre voiture comme :

Concrètement, les différents capteurs embarqués sur le véhicule envoient des signaux au calculateur moteur. Celui-ci traite et analyse les données et renvoie des signaux de commande aux différents actionneurs (comme par exemple les injecteurs qui envoient le carburant dans le cylindre ou le conduit d'admission d'air, les bougies d’allumage, le boitier papillon, la vanne EGR, etc.) afin qu’ils adaptent les paramètres du système et fassent fonctionner votre voiture correctement.

Bon à savoir

Le calculateur moteur possède des dénominations différentes selon les constructeurs. Ainsi il peut être appelé ECU « Engine Control Unit » (Unité de commande électronique en français), BSM « boîtier de servitude moteur » ou encore UCM pour « Unité de commande moteur ».

Quels sont les symptômes d’un calculateur moteur défectueux ?

Le calculateur moteur est relié à un ensemble de capteurs connectés à votre voiture. Si un capteur transmet une valeur anormale, voire ne transmet aucun signal, cela peut signifier qu’il est défectueux. Mais comment être sûr que le problème ne provient pas du calculateur moteur en lui-même ? C’est souvent difficile à identifier car les symptômes de l’ECU sont souvent proches de ceux des capteurs. Voici les symptômes que vous pouvez identifier :

  • Le voyant du moteur de contrôle s’allume et clignote sur le tableau de bord (il s’agit d’un témoin jaune en forme de moteur) ;
  • Vous constatez une consommation d'essence inhabituelle : le calculateur moteur gère le débit d’alimentation en carburant de votre véhicule, s’il ne capte pas ou mal une ou plusieurs valeurs, cela peut entraîner une baisse globale des performances du moteur ;
  • Le moteur présente des problèmes intermittents : surtensions, calages intempestifs, ratés ;
  • Votre moteur manque de puissance : si le calculateur moteur est défectueux, votre moteur dysfonctionnera, et cela se traduit souvent par un manque de puissance et d’accélération ;
  • Votre voiture ne peut pas être déverrouillée : lorsque l’ECU tombe en panne, cela peut causer des soucis au niveau des serrures de portières, des vitres électriques, voire même de l’allumage.

Si votre voiture présente l’un de ces symptômes, testez le calculateur moteur vous-même si vous en avez les compétences, sinon faites appel à un professionnel de l’auto pour détecter le défaut.

Comment tester son calculateur moteur soi-même ?

Vous soupçonnez une panne au niveau de l’ECU de votre voiture et vous souhaitez le tester vous-même ? Voici les étapes à suivre :

  • Inspectez visuellement le calculateur moteur : vérifiez s’il n’a pas été impacté par un dégât d’eau ou une surchauffe (le boîtier est mouillé ou fondu par exemple) ;
  • Réalisez un test de diagnostic grâce à un système OBD : si le lecteur de code de diagnostic ne parvient pas à communiquer avec l’ECU, cela indique qu’il y a un problème au niveau du calculateur moteur. S’il peut s’y connecter, vous pourrez récupérer certains codes d’erreur qui pourront vous aiguiller dans le diagnostic. Si le code d’erreur « P0606 » apparaît, c’est que le calculateur moteur dysfonctionne ;
  • Analysez tous les codes d’erreur contenus dans l’ECU. Le plus souvent si un composant est réellement défectueux, il présentera un code erreur et un symptôme associé ;
  • Vérifiez l’état de votre batterie : le calculateur moteur a besoin d’être alimenté en continu. Or, si votre batterie est défectueuse, cela peut entraîner un dysfonctionnement de votre ECU.

Le conseil de la rédac

Si vous avez le moindre doute, n'hésitez pas à faire appel à un professionnel de l’automobile : votre concessionnaire ou votre garagiste habituel. Ne prenez pas le risque de rouler avec votre voiture si l’un de ses composants est défectueux.

Combien coûte le remplacement d’un calculateur moteur défectueux ?

Le prix de remplacement d’un calculateur moteur varie selon le modèle, l’âge et la couverture de vos garanties d’assurance. Il s’agit d’une des pièces les plus coûteuses d’un véhicule. Si votre ECU présente un défaut majeur, vous pouvez choisir entre ces trois options :

  • L'installation d'un nouveau calculateur moteur chez un concessionnaire. C’est l’option la plus chère ;
  • La pose d'un nouveau calculateur moteur (ou à minima un ECU remis à neuf) chez un professionnel de l'auto spécialisé dans les ECU. Cette option est souvent plus économique que de passer par un concessionnaire ;
  • La réparation de votre ECU : lorsque le défaut n’implique pas forcément un remplacement du calculateur moteur, c’est souvent l’option la moins onéreuse.

Le saviez-vous ?

Si votre voiture est toujours sous garantie constructeur, il est possible que les frais de réparations ou de remplacement soient pris en charge. Pensez à vérifier dans votre contrat si c’est le cas.

Ne ratez rien du média Roole ! Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter.