Passer à l’orange à un feu tricolore est-il autorisé ?

Par Marine Madelmond
5 septembre 2022
Temps de lecture : 4 min
Un feu orange situé en ville

La tentation de franchir le feu orange lorsqu’on souhaite gagner quelques secondes sur son trajet est parfois grande. Mais cette pratique largement répandue est-elle vraiment autorisée ? La réponse avec notre expert !

Circuler au feu orange est interdit

L’idée reçue selon laquelle un conducteur peut franchir un feu orange sans craindre d’être verbalisé est fausse. Vous allez peut-être gagner quelques secondes sur votre trajet mais perdre plus de temps (et d’argent) si vous êtes contrôlé ! Sachez d’abord que dans le Code de la route, les feux de signalisation lumineux sont décrits comme verts, jaunes ou rouges. L’expression « passer à l’orange » relève du langage courant.

À ce propos, le Code de la route est clair : vous devez vous arrêter dès que le feu tricolore change de couleur pour passer au jaune/orange puis au rouge, à l’exception d’une situation. Selon l’article R412-31 : « Tout conducteur doit marquer l'arrêt devant un feu de signalisation jaune fixe, sauf dans le cas où, lors de l'allumage dudit feu, le conducteur ne peut plus arrêter son véhicule dans des conditions de sécurité suffisantes. » Comprenez : si vous mettez en danger un véhicule derrière vous en freinant trop brutalement ou si votre allure vous empêche de vous arrêter avant le feu.

Bon à savoir

Avant de changer de couleur et passer au rouge, le feu jaune-orange dure 3 secondes en agglomération et 5 secondes en zone extra-urbaine.

« Si vous êtes flashé, c’est que le feu est déjà passé au rouge. »

Étienne Lejeune, avocat permis de conduire et droit routier

Quelle est la sanction en cas d’infraction ?

Le franchissement d'un feu orange est sanctionné d’une contravention de 2e classe, soit une amende de 35 € pouvant être minorée à 22 €, sans retrait de point.

À noter : les radars de feux sont inactifs au feu orange. Il est donc impossible que votre voiture soit flashée par un radar automatique en franchissant un feu orange. Si vous êtes flashé, c’est que le feu est déjà passé au rouge ! Griller un feu rouge est d’ailleurs sanctionné bien plus sévèrement : un retrait de 4 points, une amende de 135 € (minorée à 90 €) et, dans certains cas, une suspension du permis de conduire pour 3 ans maximum.

Bon à savoir

Lorsqu’un véhicule prioritaire dont le signal sonore est activé souhaite passer alors que le feu est orange ou rouge, vous êtes autorisé à franchir le feu en toute prudence.

Franchissement d'un feu orange : peut-on contester ?

Lorsque l’automobiliste reçoit son avis de contravention, il est en droit de contester. Mais sachez que pour cette infraction, il est difficile d’obtenir gain de cause : « Dans le cas d’une interception, c’est à l’appréciation des forces de l’ordre de conclure si le conducteur a franchi le feu rouge ou orange, souligne Étienne Lejeune, avocat permis de conduire et droit routier. La contestation est très difficile. La parole des policiers sera toujours retenue. »

Si votre véhicule est flashé à un feu rouge et que vous souhaitez contester, il faudra aussi prouver qu’il y avait un danger derrière vous. Dans un premier temps, vous pouvez faire appel à des témoins présents au moment des faits (encore faut-il avoir eu le temps de les solliciter lors du flash…). Dans un deuxième temps, vous pouvez aussi demander un cliché du radar via le site du Gouvernement pour confirmer ou non votre responsabilité.

Ne ratez rien du média Roole ! Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter.