Covoiturage : comment bénéficier de la prime ?

Par Marine Madelmond
Publié le 13/12/2022
Temps de lecture : 4 min
Des personnes qui covoiturent.

Ce mardi 13 décembre 2022, le Gouvernement a détaillé son plan national « covoiturage au quotidien », dont la mesure principale est une prime de 100 euros versée aux nouveaux inscrits sur les plateformes de covoiturage. Mais quelles sont les modalités pour en bénéficier ?

Mis à jour le 9 janvier 2023

L’autosolisme en ligne de mire

En sachant que 70 % des déplacements domicile-travail sont réalisés en voiture individuelle, par un conducteur seul la plupart du temps, le Gouvernement a décidé de promouvoir le covoiturage en ciblant dans un premier temps les trajets du quotidien (à savoir tous les trajets inférieurs à 80 kilomètres). L’objectif : une meilleure qualité de l’air, une circulation plus fluide sur les routes et l’augmentation du pouvoir d’achat des Français.

« Le Plan national covoiturage du quotidien poursuit un objectif ambitieux de 3 millions de trajets quotidiens contre 900 000 trajets aujourd’hui. »

Tweet de Christophe Béchu.

Le 19 décembre 2022, le Gouvernement a aussi annoncé un « coup de pouce covoiturage longue distance ». Il s'agit d'une aide de 100 euros versée aux nouveaux automobilistes inscrits qui réalisent 3 trajets de covoiturage longue distance, à savoir supérieur à 80 km. L'automobiliste recevra un premier versement d'un minimum de 25 euros puis un deuxième, d'un montant de 75 euros à la fin du troisième trajet, dans un délai de 3 mois.

Une prime versée en plusieurs étapes

Ce mardi 13 décembre 2022, les ministères de la Transition écologique et des Transports ont annoncé le versement d’une prime de 100 euros destinée aux nouveaux covoitureurs à partir du 1er janvier 2023. Les conducteurs devront obligatoirement utiliser une plateforme de covoiturage pour pouvoir en bénéficier. Les trajets réalisés avant le 1er janvier 2023 ne compteront pas pour bénéficier de cette aide financière.

Concrètement, ces 100 euros ne seront pas versés en une fois. La prime sera distribuée de façon progressive aux nouveaux covoitureurs :

  • 25 euros minimum lors du 1er covoiturage ;
  • Puis 75 euros au 10ème covoiturage. Ce dernier devra d’ailleurs être réalisé dans un délai de 3 mois maximum à partir du premier covoiturage, afin d’inciter à une pratique régulière.

Bon à savoir

La prime sera reversée directement par les plateformes de covoiturage et pourra prendre la forme de versements financiers ou de bons d’achat (selon l’appréciation de l’application de covoiturage).

Quelles sont les applications de covoiturage ?

Afin de bénéficier de cette prime, vous devez vous inscrire – à partir du 1er janvier 2023 - et pas avant ! – sur une application de covoiturage. Les plateformes les plus connues pour le covoiturage courte-distance sont Karos, Klaxit, Coopgo, Blablacar Daily, LaRoueVerte, ou encore Mobicoop.

Bon à savoir

Il est inutile de vous inscrire sur plusieurs plateformes de covoiturage pour multiplier cette prime. Elle ne sera versée qu’une seule fois au conducteur, peu importe le nombre d’applications qu’il utilise.

Vous n’êtes pas éligible à cette prime si :

  • Vous covoiturez en tant que passager. Seuls les conducteurs peuvent bénéficier de cette prime.
  • Adepte du covoiturage, vous êtes déjà utilisateur d'une application de covoiturage.
  • Vous avez bénéficié de chèques-carburant ou de cartes cadeaux dans le cadre d’opérations CEE chez les opérateurs Blablacar, Klaxit et Karos dans les 3 dernières années.

Quelles sont les autres annonces ?

Dans le cadre de ce plan national lié au covoiturage, le Gouvernement a annoncé d’autres mesures et aides financières :

  • 50 millions d’euros seront investis pour le développement des infrastructures comme des aires de covoiturage, des voies dédiées… ;
  • Le Gouvernement s’engage à financer la moitié des incitations financières proposées par les collectivités locales pour promouvoir le covoiturage. En clair : 1 euro de l’État pour 1 euro de la collectivité ;
  • Un site internet (covoiturage.ecologie.gouv.fr) recensera toutes les subventions pour le covoiturage dans les différentes communes de France.
Ne ratez rien du média Roole ! Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter.