2 min de lecture

La voiture a émancipé la femme : info ou intox ?

8 mars 2022

Certaines idées reçues ont la vie dure et la voiture n’échappe pas à la règle ! Alors pour démêler le vrai du faux, on interroge des experts. L’automobile a-t-elle émancipé la femme ? C’est notre première question et c’est Yoann Demoli, maître de conférences en sociologie à l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ), qui y répond.

La voiture a contribué à l’émancipation de la femme

Les pionnières de l’automobile étaient des femmes émancipées, à commencer par les « garçonnes » dans les années 1920-1930, qui brisaient les tabous et les codes. « Être mobile, [c’était] aussi s’échapper du contrôle social des hommes, explique Yoann Demoli. Il y a dans l’histoire de la mobilité féminine le constat d’une automobile qui a […] accompagné la libération des femmes ». Bref, la voiture a incontestablement joué un rôle, au fil des années, dans la libération de la femme.

Une femme au volant d'une voiture en 1959 © INA
Une femme au volant d'une voiture en 1959 © INA

Oui, mais…

Mais selon le sociologue, il y a eu un contre-mouvement, qui se traduit dans le partage des tâches domestiques au sein des foyers : « […] La voiture a étendu le travail domestique en dehors des murs de la maison ».

« Si on regarde qui est au volant, selon le motif de déplacement – pour les loisirs, le travail ou pour le travail domestique comme aller faire les courses et récupérer les enfants : en 1980, tous ces trajets étaient majoritairement masculins, explique Yoann Demoli. Vingt-sept ans plus tard, en 2008, date de la dernière enquête nationale des transports et déplacements (ENTD), le seul trajet qui est devenu majoritairement féminin, c’est celui consacré au travail domestique. Sur 100 trajets réalisés en voiture pour le travail domestique, on a […] un peu plus de 60 trajets effectués par des femmes. »

Pour en savoir plus, visionnez la vidéo ! A bientôt sur Roole.fr pour d’autres questionnements sur les idées reçues de l’automobile.

Ne ratez rien du média Roole ! Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter.