5 min de lecture

Départ en vacances : contrôler sa voiture en 8 étapes

7 juillet 2022

Synonymes de longs trajets en voiture pour de nombreux Français, les vacances peuvent vite tourner au cauchemar en cas de panne ou d’incident sur la route. Pour limiter les risques, le mieux est de contrôler sa voiture avant de partir. Chez un professionnel ou chez soi en quelques minutes ! Pour ça, suivez les conseils de Sébastien Bruyère, chef d'atelier.

Pensez au carnet d’entretien

Avant de vous attaquer à la vérification des liquides, pneumatiques et éclairage, il est important de contrôler le carnet d’entretien de votre véhicule. Êtes-vous bien à jour ? Sachez que ce carnet contient des informations importantes pour entretenir votre auto et assurer son bon fonctionnement et votre sécurité : la fréquence des révisions préconisées par le constructeur et l’historique des contrôles réalisés depuis la première mise en circulation de la voiture. Pour les modèles récents, des alertes sur l’écran du tableau de bord peuvent également prévenir des prochaines échéances.

Vérifiez l’huile moteur

Commencez par vérifier les niveaux de liquides sous le capot, comme expliqué dans notre tutoriel ci-dessus. Mais avant toute vérification, vous devez stationner votre voiture sur un sol bien plat. Après avoir tiré la jauge de l’huile moteur une première fois, essuyez l’excédent à l’aide d’un chiffon. Remettez ensuite la jauge puis retirez-là une nouvelle fois. C’est à ce moment-là que vous verrez précisément le niveau d’huile selon les indications « minimum » et « maximum ». Si le niveau se situe en dessous du « max », pensez à ajouter de l’huile. Surveillez aussi son état par un contrôle visuel : « Une huile trop usée et trop épaisse aura des conséquences sur la consommation de carburant, nous explique Sébastien Bruyère. Ça va aussi jouer sur le fonctionnement du moteur. Plus l’huile est ancienne, plus il y aura de mauvais effets. »

Jauge de l'huile moteur
Jauge de l'huile moteur

Contrôlez le niveau de liquide de refroidissement

Primordial pour refroidir le moteur de votre auto, le liquide de refroidissement doit être contrôlé. Attention, vous devez impérativement attendre que votre véhicule soit « froid » avant de faire ce contrôle : « Si vous n’attendez pas que votre moteur se refroidisse, il y aura une trop grande pression dans le bocal et ça pourrait être dangereux », assure l’expert. Pour un niveau correct, le liquide de refroidissement doit être au plus proche de l’indication « max ». Ajoutez-en dans le cas contraire.

Bocal du liquide de refroidissement
Bocal du liquide de refroidissement

Contrôlez le liquide de frein

Indispensable pour un bon freinage et donc un maximum de sécurité en voiture, le liquide de frein doit toujours rester au même niveau : « S’il y a une baisse de niveau, c’est sans doute que les plaquettes de frein sont usées. Si le niveau est au minimum, c’est qu’il y a urgence sur les plaquettes ou une fuite plus importante. » Un contrôle visuel suffit pour vérifier. Si vous constatez une baisse du niveau, tournez-vous vers un professionnel pour un contrôle plus approfondi.

Emplacement du liquide de frein
Emplacement du liquide de frein

N'oubliez pas le lave-glace !

Garant de la propreté de vos pare-brise et donc de votre visibilité, le liquide lave-glace ne doit pas être oublié. Remplissez-le pour être sûr de ne pas vous retrouver à court pendant vos vacances.

Le réservoir du liquide lave-glace se reconnait à l'icône sur son bouchon
Le réservoir du liquide lave-glace se reconnait à l'icône sur son bouchon

Vérifiez l’usure et la pression des pneumatiques

Une fois les contrôles faits sous le capot, vous pouvez examiner vos pneus. Pour en mesurer la pression, vous pouvez vous rendre dans une station de gonflage ou vous munir d’un gonfleur. Afin de connaître la pression exacte recommandée pour vos pneus, prenez connaissance de l’étiquette de pression collée côté conducteur, entre le bas des portes avant et arrière. L’information figure aussi dans le manuel de bord de la voiture.

Le conseil de l'expert

Lors d’un départ en vacances, si le véhicule transporte plus de deux individus et des valises dans le coffre, il est préférable de choisir l’option « véhicule chargé » et ainsi d'ajouter environ 0,2 bar sur les pneus arrière lors du gonflage.

Étiquette de pression des pneumatiques
Étiquette de pression des pneumatiques

Vient ensuite le contrôle de l’usure : « Il faut regarder si le pneumatique est craquelé ou s’il présente des petites fissures. Ça voudrait dire dans ce cas que le pneumatique est ancien. Vous devez ensuite vérifier l’état des témoins situés dans les rainures des pneumatiques. Ils ne doivent pas être effacés. »

Éléments à contrôler sur les pneumatiques
Éléments à contrôler sur les pneumatiques

Contrôlez les feux de la voiture

Clignotants, feux de position, croisement, stops… Pensez à bien contrôler l’ensemble des feux et donc des ampoules. Selon Sébastien Bruyère, si une ampoule est défectueuse, elle va clignoter par à-coups. Si vous constatez un dysfonctionnement, coupez le contact et changez l’ampoule.

Le conseil de l'expert

Si votre auto est exceptionnellement chargée lors de votre trajet de vacances, vos feux vont logiquement éclairer plus haut, puisque l’arrière de la voiture sera plus lourd. Dans ce cas, vous pouvez baisser légèrement les feux jusqu’à votre arrivée.

Nettoyez les balais d’essuie-glace

Essentiels en cas de pluie, les balais d’essuie-glace vous serviront peut-être aussi pour nettoyer votre pare-brise des insectes venus s’écraser durant le long trajet des vacances. Alors n’oubliez pas de contrôler le bon fonctionnement des balais : ils ne doivent pas laisser de traces sur le pare-brise. S'ils en laissent, prenez le temps d’essuyer minutieusement et délicatement les saletés présentes sur les deux embouts. Vous serez enfin prêts pour prendre la route !

Ne ratez rien du média Roole ! Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter.