• Accueil
  • Vidéos

Paris 2024 : voies réservées, radars, restrictions... Ce qui nous attend sur les routes franciliennes

Par Eva Gomez

Partager cet article

Dès le 15 juillet prochain, les voies olympiques entreront en vigueur dans le cadre de la préparation des Jeux Olympiques de Paris 2024. Les radars installés sur le boulevard périphérique pour la régulation de ces voies seront actifs dès le début des Jeux le 26 juillet. Quelles sont ces voies réservées et à quoi s'attendre sur les routes franciliennes ? On vous dit tout.

Des voitures sur le boulevard périphérique.

L’Ile-de-France est dans la dernière ligne droite des préparatifs pour accueillir les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris, qui se tiendront entre le 26 juillet et le 8 septembre 2024. Un événement exceptionnel qui nécessite d’importants aménagements, notamment sur les routes. Jeudi 14 mars 2024, le ministre des Transports Patrice Vergriete a présidé le Comité des mobilités des Jeux Olympiques de Paris 2024. L'occasion de (re)présenter la nouvelle plateforme mise en ligne fin janvier : anticiperlesjeux.gouv.fr, sur laquelle est disponible depuis le 14 mars, une carte interactive permettant d'anticiper ses déplacements durant la période des Jeux. Que l'on prévoie de se déplacer en voiture ou en transports en commun, cette carte permet de visualiser les difficultés à anticiper selon le jour et l'heure du déplacement. Du côté du trafic routier, la carte met en évidence les accès motorisés interdits (sauf dérogation) et réglementés. Pour les transports en commun, l'outil permet de visualiser les stations et axes très fréquentés, ceux à privilégier et ceux à éviter. Cet outil d'anticipation sera remplacé pendant les Jeux Olympiques, par un outil d'information du trafic (routier et transports en commun) en temps réel.

La carte interactive du gouvernement permet d'anticiper les difficultés de circulation durant la période des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.
La carte interactive du gouvernement permet d'anticiper les difficultés de circulation durant la période des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

Bon à savoir

Les spectateurs des événements sportifs des JOP 2024 ne pourront pas se rendre sur les lieux de compétition en voiture. Des parkings relais seront mis en avant sur l'application Transports Publics JO 2024 et réservables dès avril.

Des axes routiers réservés  

Conformément au décret gouvernemental daté du 4 mai 2022, des axes routiers seront réservés « à la circulation des véhicules des personnes accréditées par Paris 2024 et aux véhicules de secours et de sécurité » durant les épreuves des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024. Ces voies seront empruntées par les athlètes, les membres des délégations olympiques, les secouristes et membres du personnel médical de l’événement ainsi que les journalistes accrédités. Ces portions de route seront aussi réservées aux taxis, véhicules de transport en commun et véhicules destinés à favoriser le transport des personnes à mobilité réduite, comme le précise une ordonnance du gouvernement du mois de mars 2019. Conséquence : des restrictions de circulation sont à prévoir pour les automobilistes.

Bon à savoir

Ces voies réservées seront activées le 15 juillet, jusqu'au 11 septembre.

Quels sont les axes routiers concernés par ces restrictions de circulation ? 

Carte des axes routiers restreints durant les JO 2024.  ©Roole
Carte des axes routiers restreints durant les JO 2024.  ©Roole

Durant toute la période des épreuves des JO, ce sont environ 185 kilomètres d’axes routiers et les trois-quarts du boulevard périphérique parisien (entre Porte de Vanves et Porte de Bercy dans les deux sens de circulation) qui seront redistribués : une voie sera ainsi réservée aux personnes accréditées.

Dans la capitale, plusieurs grands axes et boulevards seront également impactés, comme la Rue de Rivoli, la Place de la Concorde, le Pont des Invalides ou encore l’Avenue du Président Wilson. En Ile-de-France, les autoroutes A13, A86, A4 et l’A1 devraient aussi subir quelques aménagements. Ces axes réservés seront activés comme suit :

  • A1 du 15 juillet au 11 septembre ;
  • A4 du 15 juillet au 13 août, puis du 30 août au 8 septembre ;
  • A12 et A13 du 15 juillet au 13 août, puis du 27 août au 8 septembre ;
  • Le boulevard périphérique et le boulevard circulaire (La Défense) du 15 juillet au 13 août, puis du 22 août au 11 septembre.

Bon à savoir

Vous pouvez consulter la liste de toutes les voies et portions réservées à certains véhicules durant la période des Jeux directement sur le site du Gouvernement.

Des restrictions selon les zones 

Déjà fin novembre 2023, dans un entretien accordé à nos confrères du Parisien, Laurent Nuñez, le préfet de police de Paris, a dévoilé la logistique choisie pour la circulation des véhicules motorisés deux ou quatre roues durant cet événement exceptionnel. Il y aura plusieurs niveaux de restrictions de circulation et de sécurité aux abords des sites olympiques, autour des villages des athlètes et des médias et sur les lieux de festivités.

Carte des restrictions de circulation pour les Jeux Olympiques et paralympiques 2024. ©Roole
Carte des restrictions de circulation pour les Jeux Olympiques et paralympiques 2024. ©Roole

Pour la circulation, trois périmètres :

  • Dans les zones bleues, qualifiées de zones de « circulation de transit », seuls les véhicules des personnes résidant ou travaillant dans la zone seront autorisés à circuler. Des dérogations seront possibles pour les livreurs. « Nous ne voulons laisser entrer en voiture que ceux qui y vivent, travaillent ou veulent se rendre dans un commerce ou un restaurant », souligne le préfet de police.
  • Dans les zones rouges, la circulation des véhicules sera interdite, sauf pour les usagers qui disposeront d'une dérogation, « en raison du flux piétonnier important et des risques d’attaque à la voiture-bélier ou de perturbations ». Parmi les dérogations : circulation pour donner des soins indispensables, livrer des repas à des personnes vulnérables, faire un déménagement qui ne peut être reporté, des livraisons à des commerces (selon certaines modalités)... Les taxis et VTC pourront aussi circuler dans ces zones pour venir chercher ou déposer un riverain.
  • Dans les zones grises, actives pendant toute la durée des Jeux Olympiques et Paralympiques et jusqu'à la fin du démontage des sites de compétition en octobre 2024, toute circulation sera interdite (sauf véhicules accrédités et véhicules d'urgence).

Bon à savoir

Ces restrictions de circulation ne seront pas continues. Dans les zones bleues et rouges, les restrictions entreront en vigueur 2h30 avant la première épreuve de la journée et jusqu'à 1h après la dernière épreuve de la journée. Les zones grises quant à elles sont déjà actives et le seront jusqu'à fin octobre 2024.

Comment demander un Pass Jeux

Depuis le 13 mai 2024, il est possible d’effectuer une demande d’un « Pass Jeux » sur le site officiel : pass-jeux.gouv. Il s'agit d'un QR Code qui permettra l’accès aux zones mises en place pour les Jeux olympiques et leur cérémonie d’ouverture, entre le 18 et le 26 juillet 2024. Tout individu, âgé de plus de 13 ans, souhaitant circuler à proximité du lieu de cérémonie, devra fournir ce QR Code et ce, peu importe son mode de déplacement.

L'accès aux zones (dites rouges) entourant les sites olympiques sera restreint pour les véhicules motorisés. Ces zones sont indiquées sur la carte interactive !

Le conseil de la rédac

Pensez à demander votre Pass Jeux à l'avance. Munissez-vous des informations, documents et justificatifs suivants, utiles à votre inscription : copie d’un justificatif d’identité, photo d’identité, numéro d'immatriculation et carte grise du véhicule… Selon le motif de votre demande de dérogation, vous aurez aussi besoin de fournir : justificatif de domicile, justificatif d’hébergement temporaire, justificatif employeur ou de mission, justificatif de visite, carte professionnelle ou encore justificatif de parking dans la zone.

Des radars pour contrôler ces axes routiers 

Pour contrôler que les axes réservés sont bien empruntés par les seules personnes accréditées, cinq nouveaux radars ont été installés sur le boulevard périphérique au printemps 2023. Ils seront activés dès le lancement des Jeux Olympiques. À l'issue des Jeux, cette voie réservée pourrait devenir une voie réservée au covoiturage. Ces radars « intelligents » pourraient alors servir à contrôler le nombre de passagers dans chaque véhicule.

Bon à savoir

Circuler sur une voie réservée sans accréditation durant les JO 2024 sera sanctionné d'une amende de 135 euros.

JO 2024 : le moment de passer au covoiturage ou aux mobilités douces ? 

Entre le 15 juillet et le 15 septembre 2024, la circulation risque bien d’être fortement perturbée à Paris et en Ile-de-France. Pour éviter les crises de nerfs, les transports en commun et le vélo - le soleil vous motivera peut-être ! - seront vos meilleurs alliés. Franciliens, si vous songiez au vélo électrique, c’est peut-être le moment de vous équiper, ou de privilégier le télétravail pendant cette période... Si vous n’avez pas le choix ou que la voiture reste votre préférence, vous pourrez toujours avoir recours au covoiturage !

Et ailleurs en France ?

Et pour les autres sites des Jeux Olympiques en France (à Nantes, Lille, Châteauroux, Bordeaux, Lyon, Saint-Etienne, Marseille, Nice et même Tahiti), le site anticiperlesjeux.gouv.fr informe également des principales perturbations à prévoir, en renvoyant vers les sites des opérateurs de mobilité locaux.