Laisser tourner son moteur à l’arrêt peut coûter cher !

Par Marine Madelmond
12 septembre 2022
Temps de lecture : 3 min
Une automobiliste qui tourne la clé pour couper le moteur de sa voiture.

La ville de Nancy, en Meurthe-et-Moselle, a publié en août dernier un arrêté interdisant aux conducteurs de laisser tourner le moteur de leur voiture en stationnement ou à l’arrêt, en dehors de la circulation. Une mesure qui existe déjà depuis 1963 au niveau national ! Rappel.

Laisser tourner le moteur à l’arrêt : que dit la loi ?

C’est une règle que peu d’automobilistes appliquent. Et pour cause, la tentation est grande de laisser tourner le moteur de son véhicule, lorsqu’on attend quelqu’un ou le temps de faire une rapide course ou de charger sa voiture par exemple… Bien que largement répandue, cette pratique est bel et bien interdite !

En France, depuis le 12 novembre 1963, date de la publication de l’arrêté ministériel relatif aux fumées produites par les véhicules automobiles, les voitures « en stationnement doivent avoir leur moteur arrêté, sauf en cas de nécessité, notamment lors des mises en route à froid. » Selon l’article R318-1 du Code de la route, l’automobiliste qui ne respecte pas la règlementation s’expose à une contravention de quatrième classe, soit une amende de 135 (sans retrait de point).

Nancy s'empare du sujet

Le maire (PS) de Nancy, Mathieu Klein, a souhaité reprendre cette mesure en publiant un arrêté le 12 août dernier, qui « se veut volontariste mais aussi pédagogique », peut-on lire dans le communiqué.

Engagé en faveur de la transition écologique du territoire, le maire rappelle que laisser son moteur tourner à l’arrêt pendant de longues minutes a des conséquences néfastes pour l’environnement puisque le moteur rejette « inutilement des gaz et des particules, alors que la qualité de l’air en ville est fortement impactée par le trafic automobile et routier. »

Le texte précise toutefois que cette mesure « ne porte pas sur les véhicules de secours aux personnes, les véhicules des services publics en intervention et les camions frigorifiques transportant des denrées alimentaires, ni sur le préchauffage des moteurs en cas de températures négatives ».

Moteur non coupé à l'arrêt : quelles conséquences ?

Laisser tourner le moteur à l’arrêt est une pratique qui fait sans aucun doute partie des petites erreurs de conduite à éviter. En plus de provoquer une surconsommation de carburant, cette mauvaise habitude provoque une pollution inutile. Pour limiter votre empreinte carbone, pensez donc à ce petit geste facile : couper votre moteur dès que vous vous arrêtez plusieurs minutes !

Ne ratez rien du média Roole ! Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter.